Attention
Si vous souhaitez utiliser pleinement toutes les capacités de ce site Internet vous devez activer javascript dans votre navigateur

Nouveautés

Voir les articles de presse

Anatomie des vaisseaux de la peau

Professeur Mojallal et Docteur Boucher publient un atlas d'anatomie des vaisseuax de la peau

L'atlas d'anatomie des vaisseaux de la peau publié chez Masson par le Pr Mojallal et le Dr Boucher est un travail original et innovant. En effet, pour la première fois, une cartographie complète des vaisseaux de la peau est répertoriée et publiée sous forme d'un atlas.


Modification du NEZ SANS CHIRURGIE

Les produits de comblement récents ainsi qu'une parfaite connaissance de l'anatomie du nez permettent aujourd'hui un remodelage du nez sans chirurgie, par injection.

Certains types de nez peuvent être modifiés grâce aux nouveaux produits de comblement type acide hyaluronique ou polycaprolactone.

En effet, la connaissance parfaite de l'anatomie du nez est impératif pour pouvoir réaliser ce geste au cabinet, sans avoir de complication.

Grâce à une injection sous anésthésie locale, on modifie immédiatement la forme du nez. il s'agit d'une prise en charge "sur mesure", rapide et adaptable.

Ces produits se résorbent avec le temps. La patiente peut alors renouveler l'injection ou passer à la chirurgie si le résultat lui plait. 


Reconstruction mammaire par graisse

Les dernières avancées en matière de reconstruction mammaire permettent d'utiliser la graisse de la patiente pour refaire un sein naturel. Le Pr Mojallal est un des pionniers dans ce domaine. Il a à ce sujet fait la Une des médias: Libération, Le Progres, France 3, M6, etc...


PRP

PRP signifie ‘Platelet Rich Plasma’. Il s’agit d’un plasma sanguin riche en plaquettes. Pour obtenir du PRP, un ou deux tubes de sang sont prélevés puis centrifugés selon un protocole précis. Après centrifugation, le plasma contenant les plaquettes est isolé et peut être réinjecté. Le PRP est un produit naturel et autologue (vient de l’organisme du donneur). Il diminue l’inflammation, régénère les tissus et n’a pas de rejet. Il est aujourd’hui utilisé en orthopédie pour diminuer les douleurs osseuses et tendineuses.
En médecine et chirurgie esthétique, le PRP est utilisé pour améliorer la qualité de la peau, assouplir les cicatrices, rajeunir la peau et éviter la chute des cheveux.


Cellules souches

En biologie, une cellule souche est une cellule indifférenciée se caractérisant par la capacité à se multiplier, associée à la capacité à engendrer des cellules spécialisées par différenciation cellulaire.

Les cellules souches sont présentes chez tous les êtres vivants. Elles jouent en effet un rôle très important dans le développement des organismes ainsi que dans le maintien de leur intégrité au cours de la vie. Les cellules souches sont issues soit de l'embryon, soit du fœtus, soit de tissus adultes. Grâce à ces propriétés, elles peuvent servir à régénérer ou recréer des tissus détruits : c'est la thérapie cellulaire.

Les cellules souches animales concentrent l'attention de la recherche, en particulier celle de l'homme pour leurs applications en médecine. Mais les cellules souches sont au centre de toutes les formes de vie pluricellulaire et on les retrouve, par exemple, dans les méristèmes des plantes.

Potentialité des cellules souches

Toutes les cellules souches ne disposent pas du même potentiel de différenciation. Ainsi, on trouve :

•des cellules souches unipotentes, en mesure de ne fournir qu'un seul type cellulaire (foie, peau, cerveau etc.), mais capables d'autorégénération, ce qui les distingue des cellules précurseurs ;

•des cellules souches multipotentes (cellules souches fœtales et adultes) capables de donner naissance à plusieurs types cellulaires, comme les cellules souches mésenchymateuses de la graisse obtenue après Liposuccion

•des cellules souches pluripotentes (cellules souches embryonnaires ou cellules souches pluripotentes induites), issues d'un embryon de 5 à 7 jours ou obtenues artificiellement après transformation de cellules adultes, qui peuvent donner naissance à plus de 200 types cellulaires représentatifs de tous les tissus de l'organisme ;

•des cellules souches totipotentes, cellules issues des premières divisions de l'œuf fécondé (jusqu'au 4e jour), capables de donner naissance à tous les types de cellules de l'organisme et les seules à permettre le développement complet d'un individu.

 

Rôle des cellules souches

Les cellules souches ont différentes fonctions dans les organismes.

À l'état fœtal ou dans les premières phases du développement embryonnaire, elles se multiplient pour générer peu à peu toutes les cellules du corps, qu'elles soient différenciées ou non.

Dans les tissus adultes, les cellules souches sont beaucoup plus rares et regroupées dans des régions particulières des organes. Elles contribuent au renouvellement naturel des tissus (un globule rouge vit en moyenne 120 jours et doit être remplacé, par exemple) ou à leur réparation en cas de lésion. Cependant, tous les organes n'en sont pas pourvus, comme le cœur et le pancréas.


Médecine regénérative

 

La médecine régénérative a pour but de régénérer et réparer des tissus ou organes vivants endommagés. La régénération est basée sur la thérapie cellulaire et se fait à partir des cellules souches de l’organisme et peut se faire soit directement dans le corps (in-vivo), soit par une création de tissu ou organe en laboratoire (ex-vivo) avant d’être administré à l’homme. Cette réparation basée sur l’application des cellules souches autologues (du corps lui-même) permettrait de résoudre les problèmes liés aux rejets de greffes et des traitements médicamenteux associés.

La médecine régénérative est en cours de développement. Les essais chez l’animal sont prometteurs.

Parmi les applications envisagées, on pense à la reconstruction mammaire, à la reconstruction du cartilage, des os ou des nerfs.

Perspectives

Actuellement, on sait isoler, cultiver et réimplanter les cellules souches issues de la graisse humaine. Au laboratoire, nous avons déjà reconstitué des tissus fonctionnels à partir de cellules souches. Mais ces travaux ne sont pour l'instant qu'expérimentaux.

Nous pratiquons ce jour des greffes de graisse et des injections de dérivés sanguins tels que le PRP (Plattlet Rich Plasma) pour leur potentiel régénérateur.