Attention
Si vous souhaitez utiliser pleinement toutes les capacités de ce site Internet vous devez activer javascript dans votre navigateur

Chirurgie esthétique (non conventionnée)

chirurgie esthétique rhône-alpes, chirurgie plastique rhône-alpes

La chirurgie intime

L’hypertrophie des petites lèvres peut être liée à différents facteurs mais les facteurs principaux sont congénitaux. L’hypertrophie modérée des petites lèvres apparaît plus comme une variation anatomique qu’une malformation ; si elle est très modérée, elle relève d’une chirurgie esthétique des organes génitaux externes.

En revanche elle peut parfois être sévère et gênante, avec hypertrophie majeure ou en cas d’asymétrie importante, il s’agit alors d’une véritable malformation qui peut faire l’objet d’une prise en charge par l’assurance maladie. Chaque cas doit être discuté avec le chirurgien plasticien pour envisager le meilleur geste opératoire à effectuer.

La technique chirurgicale consiste en une résection triangulaire de l’hypertrophie. Après la sortie un simple lavage quotidien à l’eau et au savon suivi d’un séchage minutieux par tamponnement à l’aide de compresses et l’application d’un antiseptique type Chlorhexidine est nécessaire.

Les douches sont autorisées au bout de 2 jours. Les bains et les rapports sexuels sont déconseillés pendant 3 à 4 semaines.